Bil’In le 23/12/2006, les enfants d’Abdallah Abu Rahma

DIAPORAMA

FILMER C’ EST EXISTER

Rencontres cinématographiques Palestine

Genève

du 24 au 27 novembre 2016

« Filmer c’est exister » avec une programmation riche et des retrouvailles fraternelles avec notre ami réalisateur de « Route 60 » Alaa Ashkar, palestinien Citoyen d’Israël, venu à plusieurs reprises chez nous !

15241239_1737058333281434_5107922185122167452_n
Une rencontre aussi avec Mohammed Bakri, réalisateur de « Zahra », documentaire sur le témoignage de sa tante concernant une famille meurtrie par la « Nakba », l’exil puis le retour et une vie sous occupation 

Solidarité avec Mohammed Bakri, à nouveau attaqué pour Jenin, Jenin

a2Genève, le 25 novembre 2016 – À la veille de son départ pour participer aux Rencontres cinématographiques Palestine : Filmer C’est Exister (PFC’E) qui ont débuté hier à Genève, l’acteur et cinéaste Mohammed Bakri apprenait qu’une nouvelle plainte pour diffamation, avec une demande de dédommagement d’un montant de 2,7 millions de shekels (plus de 700’000 CHF), venait d’être déposée contre lui pour son film documentaire Jenin, Jenin. Et ce, par un militaire israélien qui avait participé au siège et à la destruction totale du camp de réfugiés de Jénine en avril 2002. D’abord interdit en Israël à sa sortie, le film avait ensuite fait l’objet de plaintes pour diffamation avec des demandes de dédommagement d’exactement le même montant par cinq autres militaires israéliens. Au bout d’éprouvantes batailles judiciaires, l’interdiction du film avait finalement été levée et les plaintes déboutées par la Cour suprême israélienne.
Les Rencontres cinématographiques Palestine : Filmer C’est Exister affirment leur entière solidarité avec Mohammed Bakri face à cette nouvelle attaque contre la création cinématographique critique et d’opposition en Israël
.

voir le documentaire

en bas de page

LE CHEIKH ABU SAQR

12309964_1529548884032381_294520697862163622_o

Un grand honneur d’avoir revu notre ami Cheikh Abu Sqr du village d’Al Hadidya dans la Vallée du Jourdain en Palestine occupée. Son village bédouin fait l’objet de destructions régulières de la part de l’armée d’occupation israélienne.
Abu Sqr de l’association « Jordan Valley Solidarity », partenaire de notre association « Albertville Jourdain Vallée Solidarité apporte son témoignage rare dans plusieurs villes, sur la vie des bédouins vivant dans la Vallée du Jourdain, en zone C, militaire à 80% et sera reçu le 26 novembre prochain au parlement européen à Strasbourg…
Un Monsieur exceptionnel !

15094428_1250455171681496_3289017951376094464_n

JVS: La formation de nos jeunes pour l’avenir

En Septembre et Octobre 2016 Jordan Valley Solidarity a travaillé avec l’ Association Dalia sur le  programme de formation des jeunes. Grâce à une série de réunions et de séances de formation des jeunes dont le but était  d’ apprendre à travailler en équipe et d’ utiliser les ressources locales pour planifier des projets qui bénéfcieront à la communauté locale.

Le 25 Octobre, les jeunes ont voté sur les projets à faire avancer et à travailler.

Nous tenons à féliciter les deux projets gagnants:

  • Les jeunes de  Fasayil travailleront sur un parc public et un restaurant mobile
  • Les jeunes de  Al Jiftlik travailleront sur un parc public avec une cuisine et une salle de gym Sport

Jordan Valley Solidarity aimerait partager ce message avec les jeunes:

«Nous vous souhaitons plein de succès dans vos efforts. Rappelez-vous que vous avez le droit de contrôler vos propres ressources. Vous êtes le présent et l’avenir! « 

Youth-training-2016-4

LE 27 SEPTEMBRE: L’ ARMÉE ISRAÉLIENNE A DETRUIT TROIS MAISONS A KHIRBET AL HAMMA

Les familles suivantes ont reçu des ordres de démolition il y a deux ans: Awaad Ayoub, Hani Mahmoud Ayoub, et Walid Mahmoud Ayou. Les familles ont contesté les ordres de démolition et le cas juridique est toujours en attente, mais les forces d’occupation ont complètement ignoré le processus juridique et ont exécuté les démolitions.

Demolitions-27Sept1626 personnes ont été retrouvées sans abri à la suite des démolitions, dont 10 enfants.

Jordan Valley Solidarity aide les familles à  reconstruire leurs maisons avec l’esprit de leur campagne: « Exister c’ est Résister« Demolitions-27Sept16-starting-to-rebuild-a

ROBIN PIPER: Coordonnateur des Nations Unies pour l’aide aux Palestiniens condamne la saisie des tentes de Khirbet al Hamma

Robin Piper a dénoncé   l’obstruction continue de l’ aide humanitaire apportée aux communautés palestiniennes en Cisjordanie occupée, en disant que cela est inacceptable.

Des tentes ont été fournies à la communauté de Khirbet al Hamma après qu’ils ont été laissés sans abri suite à la destruction de leurs maisons par les soldats israéliens en Septembre. Ils ont choisi de rester et de résister aux tentatives de nettoyage ethnique et avec l’appui de  » Jordan Valley Solidarity » et des donateurs internationaux, ils ont pu ériger de nouvelles tentes fournies par l’ONG italienne GVC-Civil Volunteer Group.

Une seconde démolition infligée à la communauté au début de Novembre est clairement destinée à les punir parce que ils ont décider de résister  et de rester sur leurs terres. Avec le temps froid de l’hiver  il est difficile pour les résidents de survivre sans abri.

Selon OCHA, Robin Piper a dit: « . Cibler les plus vulnérables parmi les vulnérables et les empêcher de recevoir des secours – d’autant plus en hiver, c’est inacceptable ».  Réaliser ces démolitions pendant les saisons froides est une tentative flagrante de pousser la communauté de la vallée du Jourdain à partir.

Piper a également ajouté: « Grâce à une combinaison du droit israélien, la politique et la pratique d’ Israël construit un environnement de plus en plus coercitive dans la zone C de la Cisjordanie. Ceci est à la fois illégal et la création d’une toute nouvelle réalité sur le terrain.

les colons israéliens ont établi un nouvel avant-poste près de la colonie illégale de Giv’at Sal’it et ont bloqué les voies d’accès prises par des villageois entre Khirbet al Hamma et avec certaines de leurs zones de pâturage traditionnelles. Selon Amira Haas, écrit dans Haaretz, un des colons – Tzuriel – aurait été vu armé d’un fusil.

Donated-structures-confiscated-9Nov16-4

Vallée du Jourdain : Édification du village « Yasser Arafat »

eudi 17 novembre 2016, le village palestinien d’Aïn Beida fut le théâtre de constructions à la mémoire de Yasser Arafat avec la présence menaçante et harcelante de l’armée d’occupation israélienne qui comme la plupart du temps face à des actions pacifiques a aspergé massivement des gaz lacrymogènes si nocifs que notre ami Abdallah Abu Rahma a du être transporté à l’hôpital

 15085595_1181296321956676_6091290034551245429_n
15036187_1181296231956685_7139054294468703015_n15036314_1181296161956692_6111219237472743965_n