Tous les articles par gerard

URGENT :

le 4 septembre 2017, 18:25 UTC

Notre ami palestinien Issa Amro d’Al Khalil (Hébron) a été arrêté ce matin par l’Autorité Palestinienne pour avoir osé se montrer critique sur Facebook !!!

L’arrestation d’un défenseur palestinien des droits de l’homme aujourd’hui qui a critiqué les autorités palestiniennes sur Facebook est une attaque sans vergogne contre la liberté d’expression, a déclaré Amnesty International.

Voir article « Amnesty International » :https://www.amnesty.org/…/human-rights-activist-arrested-…/…

Voir article « ISM France » : http://www.ism-france.org/temoignages/Au-sujet-de-l-arrestation-d-Issa-Amro-article-20399?ml=true

3884626449

 

 

 

La société civile palestinienne dépose plainte à la Cour Pénale Internationale (CPI)

*Le 19 juillet 2017, *des avocats palestiniens et groupes issus de la société civile ont pressé mercredi la Cour pénale internationale (CPI) d’accélérer son examen préliminaire et d’ouvrir une enquête.

« Depuis deux ans, la Palestine fait l’objet d’un examen préliminaire », a expliqué l’avocat lyonnais *Gilles Devers* qui représente les Palestiniens. « A Gaza, nous pensons que deux ans c’est trop long », a-t-il ajouté.

*En janvier 2015 la CPI a entamé un examen préliminaire * afin de déterminer si elle dispose d’assez d’éléments pour ouvrir une enquête sur les crimes de guerre depuis l’été 2014 (2.251 Palestiniens dont 551 enfants ont trouvé la mort).

Contrairement aux Palestiniens, Israël n’est pas membre de la CPI.

*Depuis La Haye mercredi, les militants palestiniens ont affirmé à des journalistes que l’examen préliminaire était au point mort et ont appelé l’Autorité palestinienne et la CPI à accélérer leurs efforts.*

Les avocats, représentant *448 victimes identifiées et plus de 50 syndicats et organisations*, ont remis un épais dossier au bureau de la procureure de la CPI. Selon eux, ces documents montrent « clairement que des crimes relevant de la juridiction de ce tribunal ont été commis » durant le conflit à Gaza en 2014, mais aussi en Cisjordanie occupée. *Mme Bensouda, procureure de la CPI a « l’obligation » de passer au stade de l’enquête, a affirmé l’avocat Gilles Devers aux journalistes. *

Ces plaintes, indique Me Gilles Devers, visent trois crimes, concernant :

– la colonisation,

– le siège de Gaza

– et l’attaque militaire israélienne sur Gaza de l’été 2014.

/Le dossier a été constitué par plus de 30 avocats dans les Territoires palestiniens. C’est la première fois que des populations civiles, dont des médecins, agriculteurs, pêcheurs et professeurs, en appellent directement à la CPI./

(collectif  Palestine69)

 

23 juillet 2017 – Salah Hamouri a été arrêté cette nuit

salah

Le 5 septembre 2017

Salah Hamouri condamné… à purger la fin de son ancienne peine

L’audience n’a duré qu’une heure. Elle a eu lieu à huis clos ce mardi 5 septembre au matin, au tribunal de premier instance de Jérusalem. Même le représentant du consulat de France, ou le père de l’accusé Salah Hamouri, présents sur les lieux, n’ont pu assister aux débats. Placé initialement en détention administrative ce mardi 29 août pour une durée de six mois, le juge a ordonné à la surprise générale que Salah Hamouri, avocat franco-palestinien de 32 ans « finisse son ancienne peine ». 

 voir:

http://chroniquepalestine.com/salah-hamouri-avocats-militants-exigent-liberation-franco-palestinien-detenu-israel/

21270904_10155678270014297_3895674301725674628_n

 

le 29 août 2017

Le tribunal d’occupation réuni ce jour à Jérusalem a rendu sa décision. Non content de lui avoir volé sept années de sa liberté, de l’avoir harcelé une fois sorti de prison, de l’avoir séparé de sa famille, l’occupation s’acharne. Salah Hamouri est placé en détention administrative pour une durée initiale de 6 mois. Il rejoint les 450 autres détenus administratifs palestiniens dans les geôles de l’occupant. La détention administrative est utilisée par l’occupant pour tenter de briser la volonté de toutes les personnes qui s’opposent à lui, de façon totalement arbitraire, sans charge ni jugement. Plus que jamais, nous devons nous amplifier la mobilisation et interpeler les autorités françaises pour qu’elles obtiennent la libération de notre concitoyen.
Mille mercis à toutes et tous pour votre soutien. Le combat continue. 

http://www.europalestine.com/spip.php?article13369

Écrire au Président de la république

 http://www.elysee.fr/ecrire-au-president-de-la-republique/

21270989_10159262012525333_2914555480185021745_n

le 23 juillet 2017

De Jean Claude Lefort:

Urgent et grave : Salah Hamouri a été arrêté cette nuit à son domicile sans la moindre raison autre que l’arbitraire… La France doit faire valoir le droit et ses droits ! Cela suffit cet acharnement israélien des plus sadiques et obscènes…

Pour exiger l’intervention de la France pour la libération immédiate de Salah Hamouri, Vous pouvez laisser des messages sur le site du consulat général de France à Jérusalem en suivant ce lien:
https://jerusalem.consulfrance.org/Contactez-nous-par-mail

Mais aussi écrire au Directeur de cabinet du MAE, dont voici les coordonnées
M. Emmanuel BONNE, Directeur de cabinet
emmanuel.bonne@diplomatie

De Elsa Lefort:

Salah Hamouri a été arrêté cette nuit à notre domicile de Jérusalem-Est par l’armée d’occupation venue en grand nombre le cueillir dans son sommeil. Comme souvent, les autorités militaires ne donnent aucun motif à cette arrestation et nous n’avons que peu d’informations au sujet de sa détention, il n’a pu contacter personne. Nous demandons à la France d’agir avec conviction pour protéger et obtenir la libération de notre concitoyen qui subit une fois de plus l’arbitraire israélien.

LA RÉSISTANCE CIVILE EN PALESTINE

AVEC ABDALLAH ABU RAMA DE BIL’IN ET SA FAMILLE

 

affiche famille abdallah albertville A4

Abdallah Abu Rahma est le coordinateur des actions de résistance à Bil'In et en 
Cisjordanie. Il incarne le mouvement de résistance non-violente à l'image de 
celle de Ghandi, Nelson Mandela ou Martin Luther King et une forme de lutte qui 
a obtenu des succès. En 2010, il a été nommé défenseur des droits de l'homme par 
l'Union Européenne. Il a déjà passé un an et demi en prison, arrêté de multiples 
fois, il est en attente d'un jugement du tribunal militaire israélien ou il 
risque une nouvelle fois la prison ou l'expulsion de son village. 
Ces dernières semaines, par deux fois, l'armée en pleine nuit est venue 
perquisitionner et  vandaliser sa maison et celle de son frère. Tous les 
vendredis au cours des manifestations hebdomadaires contre la mur à Bil'In, sa 
fille Layan n'hésite pas à braver les militaires.
Lui, sa famille et le peuple palestiniens veulent avant tout la dignité, la 
liberté, l'indépendance et l'égalité.

Les prisonniers politiques palestiniens cessent leur grève de la faim

Ils ont affronté l’occupant mains nues, avec leurs corps, et malgré l’omerta des gouvernements occidentaux et arabes, ils ont réussi à faire plier l’occupant en l’obligeant à négocier avec les dirigeants palestiniens qu’Israël a cherché par tous les moyens à écarter, et en obtenant satisfaction sur les points suivants :

  • rétablissement d’une deuxième visite familiale mensuelle (supprimée il y a plus d’un an par la Croix Rouge Internationale, sous des prétextes financiers fallacieux et à la demande d’Israël)
  • élargissement de la notion très étroite de famille qui prévalait jusqu’ici : désormais les grand-parents, petits enfants, pourront rendre visite aux prisonniers palestiniens
  • la durée des visites passe de 45 minutes à 1 heure
  • un téléphone public sera installé dans toutes les prisons et les prisonniers, hommes, femmes et enfants, pourront communiquer avec leur famille sur une base quotidienne
  • autorisation pour des médecins indépendants de venir examiner les prisonniers
  • augmentation de la dotation de cantine des prisonniers
  • accès à 3 chaîne de TV satellite
  • Amélioration de l’hôpital de la prison de Ramla avec plusieurs chambres et une aire de récréation
  • Possibilité de faire des photos avec sa famille une fois par an
  • Augmentation de la quantité de viande, de légumes et de fruits servis aux prisonniers
  • Autorisation d’introduire des vêtements personnels
  • Fourniture à chaque prisonnier d’un litre d’huile d’olive, d’1 kg de café, d’1/2 kg de baklava et 1/2 kg de za’atar.

la suite de l’article:

http://www.albertvillejvs.org/infos-de-palestine/prisonniers/

L’armée israélienne détruisent les pompes à eau à Bardale dans la vallée du Jourdain

LES PALESTINIENS SONT EMPÊCHÉS D’ACCÉDER À L’EAU

 

Intervention de l’armée d’occupation le  27 Avril 2017

bardala-french-27042017

Le 4 mai 2017, deuxième intervention de l’armée d’occupation pour finir le travail du 27 avril 2017

 IMG_0768

7 mai 2017

le Conseil populaire pour la protection de la vallée du Jourdain, la campagne de solidarité de la vallée du Jourdain et les militants du Fatah ont manifesté en soutien aux prisonniers de la faim dans les prisons israéliennes, ainsi que le droit à l'eau dans le village de Bardalla.

IMG_0825

Suite de l’article

UN COURRIER DE « JORDAN VALLEY SOLIDARITY »

Cher « Albertville Jourdain Vallée Solidarité »

En guise de reconnaissance de votre soutien nous tenons a vous informer de ce qu’il a été possible de faire pendant le séjour que nous avons organisé a Fasayl . Dans le cadre du projet intitulé « Story telling and activism » nous avons réunis des personnes de plusieurs horizons (deux irlandaises, quatre brésiliens, deux françaises accompagnés d’une multitude de formidables palestiniens).

Tout d’abord, l’équipe présente ici a Fasayl a participé a la construction de notre nouvelle cuisine faite de bois, bambous, palmiers, briques de terre et matériaux recyclés. Le peu de matériel et d’outillage disponibles a la construction de cette mythique cuisine nous a rendu la tache bien difficile. Grâce a notre équipe solidaire et positive nous y sommes parvenus dans la joie et la bonne humeur. Nous en sommes très fiers et y avons conçu un four en terre qui nous permet de chauffer l’eau et faire notre traditionnel « taboon ».

Aussi, un espace réservé au feu a été mis en place pour accueillir nos soirées musicales.

Le terrain qui nous est offert a été nettoyé par l’équipe afin de créer un potager, de planter des arbres fruitiers pour se sentir au mieux dans la nature qui nous environne mais aussi pour avoir un espace propice aux prochains projets.

lettre france projet photo-1

Au court de ce séjour, nous avons eu la chance et l’opportunité de rencontrer de nombreuses familles qui vivent dans Fasayl et ses environs. Grâce a la présence des volontaires palestiniens nous avons facilement pu rencontrer ces familles et communiquer avec elles. Ce qui nous a permis de mieux comprendre la vie de ces personnes vivant les problèmes d’occupation au quotidien. Le manque d’accès a l’eau et les démolitions de maisons sont les difficultés les plus importantes et récurrentes que rencontrent les habitants de la vallée du Jourdain. Nous avons pu en prendre plus ample connaissance lors d’une présentation approfondie de la situation de la vallée par Abu Sakhr, l’un des coordinateur de l’organisation qui a été lui mème victime de démolition de la part des soldats. La présentation de Rachid et de Seerin nous a également permis de découvrir comment ils ont pu construire en l’espace de seulement 24 heures le local de  JVS. Ce local a été fabriqué avec du bois et des briques de terres avec la participation de volontaires internationaux

Aussi, nous avons pris conscience de l’impuissance de la plupart des familles face aux problèmes économiques ce qui les pousse a travailler dans les colonies (industrie agroalimentaire, récolte de dates…). Les conditions de travail sont absolument inadmissibles autant du point de vue de la loi que de l’aspect humain. Les enfants travaillent des l’age de huit ans car leurs écoles ont été détruites par ces mèmes personnes qui les emploient. Ce travail s’exécute sur des terres occupées qui normalement n’autorisent aucune activité agricole ou économique de la part des Israéliens.

Nous avons pu nous rendre dans divers lieux ou des maisons et tuyaux alimentant maisons et villages en eau ont été démolis. Nous avons aussi vu les panneaux Israéliens implantés dans la zone C utilisés contre la liberté de mouvements et de droits des Palestiniens dans la Vallée du Jourdain. Être confronté a ces réalités a été important pour mieux comprendre l’ampleur des problèmes causés par l’occupation.

Nous avons été ebaillis par la force de ce peuple qui continue a vivre malgré tout et qui garde espoir et dignité. Nous avons eu le privilège de participer a des moments du quotidien (traie de chèvres, cuisine, mariage, chants, rires, confection de bijoux…). C’est justement cette force et ces sourires qui nous ont inspiré le projet du « cook book » ou livre de recettes traditionnelles qui sera mis en vente sur internet pour financer l’achat d’une nouvelle pompe a eau plus puissante pour le village. Nos deux adorables participantes irlandaises se sont portées volontaires pour donner des cours d’anglais aux enfants tous les matins pendant le séjour. Nos compteuses palestiniennes ont eu la merveilleuse idée de recueillir des chants et histoires chez les familles pour en faire un recueil ou tout simplement un spectacle. Elles ont eu le privilège de rencontrer des grands mères de familles bédouines qui ont accepté de leur transmettre leur culture orale.

lettre france projet photo-1

Ce séjour nous a beaucoup inspiré si bien qu’il nous a permis de mettre en place différents projets qui pourront soutenir de prés ou de loin la cause palestinienne. Les deux françaises présentes durant cette semaine de partage ont décidé de se joindre au mouvement BDS France pour les aider a sensibiliser la population française par rapport au commerce de produits Israéliens dans le pays et tenter de développer l’idée de boycott de ces derniers et tenter de proposer des produits palestiniens. L’équipe bénévole brésilienne envoyée par une association de soutien a la lutte palestinienne va aider a diffuser les information recueillies a travers un petit film réalise sur place. En tant que témoins, nous allons tous transmettre les histoires et événements auxquels nous avons assistés dans la Vallée. Zeinab, artisane de la région, fait partie d’une association de soutien de la population a travers la confection de bijoux. La plupart sont faits de matériaux organiques et de récu’. Elle nous a fait part de ses connaissances et a fait un atelier avec les femmes du village qui leur permettra de continuer a créer, de se revaloriser et de subvenir a leurs besoins. Une alliance Palestino-Irlandaise s’est crée autour de la thématique de l’eau. Le véritable or bleu du pays pour les Palestiniens. Notre artiste Irlandaise travaille depuis un moment sur les problèmes d’eau chez différentes populations et essaie de trouver des alternatives écologiques et durables en les alliant avec l’art.

La Vallée du Jourdain est très convoitée par les soldats israéliens pour son vaste espace ou ils s’entrainent et vivent dans les colonies. Ce qui signifie que quasiment tous les villages sont encerclés par l’armée et donc que la population Palestinienne est très fréquemment victime d’intrusion militaire. En effet, nous avons assisté a de tristes nouvelles durant le séjour. Destruction de tuyaux, nouveaux ordres de démolition, invasion de colons « géologues » dans le village de Fasayl.

Pour clôturer cette semaine, un projet commun a été organisé. Il s’agit d’un spectacle offert aux femmes et aux enfants du village ou chaque pays représente sa culture a travers des chants et des contes.

Nous tenons a remercier sincèrement les volontaires internationaux, les volontaires palestiniens ainsi qu’Albertville Jordan Valley solidarity sans qui ce séjour n’aurait pu être possible.

Version:1.0 StartHTML:0000000167 EndHTML:0000000562 StartFragment:0000000454 EndFragment:0000000546

Sincèrement, la Jordan Valley Solidarity Team

lettre france projet photo-1

lettre france projet photo-1