CULTURE

 

Tran

MALA MATTAR

Jeune artiste palestinienne de Gaza

Capture d’écran 2017-01-06 à 12.41.29

Malak MATTAR est une jeune artiste palestinienne de Gaza. Elle a 17 ans, 2 frères et 2 sœurs. Sa mère est enseignante. Elle a commencé à peindre dès l'âge de 14 ans et poursuit parallèlement ses études. Elle a commencé à peindre des toiles qui représentent le plus souvent l'expression de la souffrance du peuple palestinien. Elle a participé à plusieurs expositions locales et a présenté une exposition à elle seule à Gaza. Son travail sera bientôt présenté au Royaume Uni où elle a transmis par mail l'ensemble de ses œuvres.


Sa dernière toile, une femme et un message qu'elle adresse à ses "followers" pour la nouvelle année : " De Gaza, mes vœux de nouvelle année pour le monde. Je dédie ce tableau à mon pays et à ses habitants, dont la souffrance est constante.  J'espère que cette nouvelle année permettra aux populations autochtones de bénéficier de mesures de justice" 


Concernant le tableau :" Son visage brille de rouge et de vert, les couleurs de la Palestine. Elle porte une colombe, le symbole universel de la paix. Son collier est un arc-en-ciel, le signe d'inclusion. Et le bleu profond de ses yeux représente la mer sur laquelle nous espérons naviguer un jour afin de nous joindre au reste de l'humanité libre et égaux.

 14992031_1832894540328247_3313843081092180844_n15873074_716773025144023_2955811859870099225_nCapture d’écran 2017-01-06 à 12.38.30Capture d’écran 2017-01-06 à 12.41.58Capture d’écran 2017-01-06 à 12.43.18Capture d’écran 2017-01-06 à 12.40.20

Son Facebook https://www.facebook.com/profile.php?id=100004339966663&fref=hovercard

Hamon Martin Quintet & Basel Zayed – « Dévoué par anathème

 

KHAROUB ou la rencontre de l’un des groupes les plus créatifs de la musique bretonne d’aujourd’hui 
avec le chanteur palestinien Basel Zayed et son frère percussionniste Yousef. 
Ils se sont rencontrés en 2014 à Jérusalem et ont souhaité croiser leurs expressions. Musique populaire du pays de Redon et de Cisjordanie,

 

 

 

FESTIVAL DE DANSES TRADITIONNELLES

DABBKE

à BIL’IN

 

Al Rowwad Cultural and Theatre Training Center

 
 

L’objectif de ce centre est de fournir aux enfants du camp un lieu d’échanges et de création, pour leur permettre d’échapper à l’enfermement engendré par l’occupation [particulièrement présente dans les camps de réfugiés]. Le centre Al Rowwad propose ainsi aux enfants de 10 à 15 ans des activités de théâtre et d’arts plastiques ainsi que des ateliers de création vidéo ou photo.
[voir aussi Société des amis d’Al Rowwad]

Directeur ou Secrétaire Général :
Abdelfattah ABU-SROU

Contact :
P.O. Box 989, Aïda Camp, Bethlehem
Téléphone : +970 2 275 00 30
Email du siège : alrowwad@alrowwad.org
Site internet : www.alrowwad.org

DSC_0067

Albertville THEATRADES 2012


CARTE D’IDENTITE


darwichPoème de Mahmoud Darwich

Musique de Colette Magny

par Colette Magny

BNE6ykBCAAEawcL.jpg_large

de Ernest Pignon Ernest

 Le soldat

On m’avait dit nous allons faire
fleurir les sables du désert
et ce sera notre pays
c’était celui de nos ancêtres
c’est là que nous allons renaître
le Seigneur nous l’avait promis


arton3541-ef782-184x300là coulera le lait le miel

la vie sera un arc-en-ciel
après le brouillard et la nuit
après des siècles de souffrance
des millénaires d’espérance
après la fureur et le bruit

mais il y a eu vice de forme
on m’a vêtu d’un uniforme
on m’a harnaché d’un fusil
on m’a dit d’être le plus fort
on m’a dit de donner la mort
pas de quartier pour l’ennemi

j’ai obéi sans état d’âme
tans pis pour les enfants les femmes
le prix du sang n’a pas de prix
quand les hommes se font la guerre
les oliviers ne poussent guère
la colombe est à l’agonie

On m’avait dit nous allons faire
fleurir les sables du désert
et ce sera notre pays
On m’avait dit nous allons faire
fleurir les sables du désert
mais j’ai peur que l’on ait menti

(Paroles et musique de Georges Moustaki
Album : Vagabond)

Écoutez Georges Moustaki dans : « Le soldat »
www.Assawra.Info/lesoldat.mp3

Musiciens pour la Palestine

Ziryab

SONG FOR PALESTINE

 Pink Floyd 

 

DAR QUANDELL & HABEEB TRIO

Ensemble de Tulkarem

 

Mots & Etincelles

Une réflexion sur “ CULTURE ”

Laisser un commentaire